Donkey Kong fête ses 40 ans, des débuts sur borne d’arcade

Tout le monde connait la mascotte de Nintendo, le bien nommé Mario. Mais tout à commencer sur borne d’arcade avec Donkey Kong. Personnage charismatique dans les trois opus de Donkey Kong Country sur Super Nintendo dont il était le héros. Tout n’a pas toujours été ainsi. Même s’il est connu pour sa carrière de gentil Kong, ses débuts étaient plutôt digne d’un bad boys.

Donkey Kong borne d'arcade

Bien avant sa carrière de gentil, Donkey Kong œuvrait déjà sur borne d’arcade, et ça ne date pas d’hier mais bien d’avant hier. En effet, la borne d’arcade Donkey Kong est sortie en 1981, et elle faisait partie des premiers jeux du genre plateforme. Pourtant au début Donkey Kong n’aurait jamais du exister et il est le fruit de deux créateurs de génie Myamoto et Yokoi. L’objectif de Nintendo était de conquérir l’Amérique du nord avec ses bornes d’arcade. Une première tentative avait été faite avec la borne d’arcade Radar Scope mais elle ne rencontra pas le succès escompté. Le directeur de Nintendo préconisa donc de convertir les bornes non vendues en un nouveau jeu pour faire des économies. C’était donc le défi de nos deux créateurs.

Pour créer leur personnage, ils se sont inspirés de rivalités que nous pouvions retrouver dans le trio Brutus, Olive et Popeye. Un temps, l’achat de la célèbre licence fut envisagé mais après réflexion, ils décidèrent de ne pas dépendre d’un quelconque acteur tiers afin de pouvoir les exploiter librement. Un travail de réflexion s’engagea alors pour trouver trois personnages. Le rôle du méchant fut attribué à un gorille en référence à King Kong qui avait marqué les esprits des américains. Donkey Kong était né. Son rôle? Balancer des tonneaux le long d’une charpente métallique pour essayer d’éliminer son antagoniste Mario. Le but? Empêcher de sauver la princesse au sommet de la charpente.

Le jeu est un véritable succès aux Etat unis, ce qui lance véritablement la carrière de nos trois personnages. Beaucoup d’éditeurs cherchent alors à contacter Nintendo pour exploiter ses personnages sur divers supports notamment des jeux vidéo. Le succès est fulgurant durant les 3 premières années de la borne d’arcade dans les années 80. Puis sa popularité baisse les années suivantes, jusqu’à son retour en fanfare au milieu des années 90 sur la console Super Nintendo avec le magnifique Donkey Kong Country! Un titre superbe qui devient un véritable étalon graphique sur cette console et une référence du jeu de plateforme. Donkey Kong est alors le héros de sa propre aventure et donc le personnage principal. Nintendo créera deux suites sur Super Nintendo et plusieurs autres opus sur les consoles de nouvelle génération.

Les raisons de son succès? Du charisme, une ambiance tropicale et surtout des jeux proposant un vrai challenge pour le gamer. Ce qui tranche avec l’univers un peu enfantin de Nintendo. Pour toutes ces raisons Donkey Kong reste un personnage du jeu vidéo qui compte, même 40 ans après. Et pour toutes ces raisons nous lui souhaitons un joyeux quarantième anniversaire. Et bien sur pleins de nouveaux jeux de cette licence 😉

Fear the Street sur Netflix et la légende du Konami Code

Il est le film de l’été sur Netflix, un retour dans les années 90 où le slasher était le style de film à la mode. Oui le style slasher, souvenez-vous! Un tueur en série qui décime toute une ribambelle d’adolescents les uns après les autres dans des situations improbables. Alors soyons clairs, les personnages avaient une sacrée tendance à se disperser plutôt que de rester groupés, pour se faire tuer plus facilement. Fear the Street se déroule en 1994, du moins la première partie, car Fear the Street n’est pas un unique film mais bien une trilogie. Mais alors que vaut Fear the Street et quel rapport avec le jeu vidéo?

Scream, Scream!

Dès les premières scènes on sent l’influence appuyée sur les films des années 90 de type slasher. Le célèbre coup de téléphone qui instaure la tension, les plans rapprochés sur la future victime, les jump scares et surtout le tueur masqué qui ressemble étrangement au Ghost Face de Scream. Fear the Street ne cache pas son hommage à la référence incontestée des films slasher, Scream. Des plans filmés comme à l’époque ainsi que des situations similaires jusque dans les retournements de situations. Par exemple un personnage chassé par le tueur, peut prendre le dessus sur son agresseur à tel point qu’on pensera l’issue heureuse, alors que finalement non. Mais attention Fear the Street n’est pas qu’un simple film slasher et passé les premières minutes, on sent tout doucement l’intrigue prendre de la profondeur et glisser vers un autre genre plus horrifique.

Un simple Slasher?

Au risque de décevoir les amateurs de Scream, Fear the Street sort rapidement de ce genre de film pour s’encrer dans le style horreur gore avec une mythologie appuyée et orientée sorcellerie. Pour faire simple, sans vous spoiler il y a une opposition entre deux villes voisines au destin totalement opposé. La première auréolée de succès et une autre qui a toujours vécue dans la première avec une image ternie par d’étranges disparitions. Ajoutez à cela une histoire d’amour et une opposition entre les deux lycée et vous avez Fear The Street.

Une référence aux années 90

Dans Fear the Street il n’y a pas de références aux bornes d’arcade comme dans The Stranger Thing, mais bien une référence aux jeux vidéo. En effet, on ne pouvait pas échapper au personnage geek, qui reste sur son ordinateur au sous sol connecté aux premières heures d’internet pour tchatter… Ce ne sont pas les seules références aux jeux vidéo car on peut voir le même personnage jouer à la console dont on voit la manette. Bien entendu elle n’a pas été choisi par hasard car les adolescents de l’époque jouaient sur une console destinée aux jeunes adultes. On ajoutera à cela l’ambiance du film qui n’est pas enfantine, ce qui justifie le choix de la console de Sega, la Mégadrive. Mais attention, la principale référence vidéoludique ne se situe pas devant un écran mais bel et bien dans la vie réelle. On peut ainsi voir le personnage secondaire geek répéter le Konami Code à chaque fois qu’il croise la fille dont il est amoureux. Ce code apparu dans les années 80 dans la plupart des jeux Konami attribuait des vies supplémentaires ou bien des vies infinies. On comprendra donc que notre héros cherche la force et l’invincibilité pour conquérir le cœur de sa douce.

Conclusion

Pour conclure, chez Arcadeur on vous conseille fortement cette série qui garantie frisson, nostalgie et du sang. Foncez 😉

Castlevania, la série Netflix qui va te faire saigner de plaisir

Préparez vos gousses d’ail!!! La saison 4 de Castlevania arrive. Après trois premières saisons surprenantes de qualité, nous sommes chez Arcadeur ravis d’accueillir sur Netflix cette quatrième saison. Et on vous dit tout de suite pourquoi.

Castlevania c’est quoi au fait? C’est une série de jeux console éditée par Konami qui a débuté en 86, elle a même fait une apparition sur borne d’arcade avec Haunted Castle, et une adaptation du premier épisode sur vs system de Nintendo. Vous ne connaissez peut être pas la série de jeux vidéo Castlevania mais c’est une des séries qui a popularisé les fameux MetroidVania. Un mélange des genres devenu de nos jours très populaire. Le genre de jeu labyrinthique et difficile sur lequel on s’arrache les cheveux quand on s’y perd. Vous éliminez des montres dans de grands niveaux aussi retords les uns que les autres. Et bien cette série animée est adaptée du fameux hit de Konami sorti en 1986.

L’objectif principal du jeu est d’éliminer la créature finale qui n’est autre que Dracula. Vous êtes alors dans la peau de Belmont (Castlevania 3 le jeu vidéo) armé de son fouet, hérité de sa puissante et réputée famille chasseuse de monstres. C’est effectivement cet arc narratif qu’a choisi de suivre la série de Netflix. Belmont est le dernier de sa lignée, il erre de village en village pour offrir ses services aux villageois menacés par des monstres. Jusqu’à ce que ses errements le mène à rencontrer Alucard fils de Dracula (mi-humain, mi-vampire) et Sypha une mage puissante. Ils seront tous les trois amener à affronter Dracula et son armée. Voila la principale trame de la série.

Que dire de cette série animée? Evitons le suspens, la série est une réussite et nous vous la conseillons les yeux fermés. Les producteurs ont mis les moyens et cela se ressent à l’écran. Le chara design se rapproche des dessins animés sortis dans les années 90 et l’ambiance est très sombre. Certains pourront lui reprocher une animation saccadée mais je vous laisserai seul juge, notamment sur l’épisode 9 de la saison 4 où la série atteint son apogée en terme de graphisme et d’animation. Le scénario est quant à lui intéressant même pour un non initié, il permet de comprendre facilement l’univers de Castlevania. Personnellement, chez Arcadeur elle nous a donné de nouveau l’envie de nous plonger dans l’univers de la série de jeux vidéo même si celle-ci est un peu plus complexe à suivre notamment à cause de ses changements de personnages au fil des épisodes.

Dernier point, la série animée est destinée à un public adulte notamment à cause de la violence et des propos présents tout au long des quatre saisons. Effectivement l’hémoglobine coule à flot ainsi que les démembrements, ce qui dérangera beaucoup de personnes mais vous êtes maintenant avertis.

Pour conclure, si vous souhaitez découvrir la série de jeux vidéo n’hésitez pas à jouer sur une borne d’arcade au premier épisode sorti sur VS Entertainment. Et si vous n’avez pas encore de bornes d’arcade, on ne peut que vous conseiller de vous servir ici 😉

Notre sélection de jeux de football sur borne d’arcade pour l’Euro

L’Euro de football est là, la compétition des fous de football va endiabler l’été. Oui mais, si nous étions acteurs plutôt que spectateurs? Il y a bien les Fifa et PES, mais nous allons vous donner une sélection de jeux sortis sur borne d’arcade dans les années 90. Et ce que je peux vous dire c’est que ces jeux sont de véritables pépites. C’est parti pour une petite sélection de jeux de football d’arcade.

Virtua Striker

Encore une fois SEGA innove en sortant un des premiers jeux de football en 3D. Nous sommes dans la plus pure tradition des jeux d’arcade, trois boutons d’action et une camera axée sur le ballon. Le jeu est très nerveux et peut paraître parfois un peu brouillon mais il est très addictif. Vous perdrez souvent le ballon car le niveau est très relevé et les gardiens de but adverses ne vous laisserons aucune chance. Soyons clair, si vous marquez un but, tentez de conserver votre avance à tout prix. Véritable challenge vous ne pourrez pas décrocher, une fois le gameplay assimilé. De nombreuses parties assurées jusqu’à atteindre la victoire suprême.

Euro Champ 92

Bien que sorti sans faire de vague, le titre de Taito possède des qualités indéniables. Un titre superbement animé et ultra fun à jouer encore aujourd’hui. EuroChamp propose un gameplay à deux boutons, qui suffit à se prendre au jeu. Effectivement, les animations sont contextualisées et se déclenchent lors de situations plus ou moins évidentes. Le joueur pourra effectuer une esquive ou encore une roulette selon le positionnement et le bouton pressé. On pourra noter de nombreuses animations humoristiques hors jeu, sans mauvais jeux de mots. Vous pourrez alors observer les photographes qui se font renverser lorsqu’on leur tire dessus, ou encore l’arbitre qui se fait bousculer. On pourra noter que c’est un des seuls jeux de football de l’époque où l’équipe de développement a fait l’effort d’intégrer l’arbitre à l’écran et avec lequel on peut interagir.

Super SideKick

Autre grosse référence du jeu de football développée par un grand nom du développement de jeux vidéo 2d. Nous parlons évidemment de SNK qui fait office de référence vis à vis de la qualité de leurs jeux sortis sur borne d’arcade et sur NEOGEO. Les créateurs de Métal Slug ont mis tout leur talent dans la conception de la référence des jeux de football 2d. Véritable succès en salle, ce n’est pas pour rien qu’il y a eu 3 suites officielles, plus quelques éditions spéciales. Au rayon des qualités, les graphismes sont excellents et les animations incroyables. Les cut scenes sont superbes et mettent directement le joueur dans l’ambiance. Avouons le, en plus d’être techniquement proche de la perfection, l’ambiance et le gameplay dynamique sont au top. Evidemment le coup de cœur de cette sélection.

Conclusion

Pour conclure, si vous en avez marre des Fifa et Pes, n’hésitez pas à tester ces trois jeux des années 90 sur votre plus belle borne d’arcade. Comment ça, vous n’avez pas de bornes d’arcade? Heureusement sur notre site nous vous proposons les meilleures bornes d’arcade françaises fabriquées non loin d’Annecy.

L’importance du panel sur ma borne d’arcade

Dans l’article précédent, nous avons vu l’importance de posséder des boutons et des joysticks de qualité sur votre borne d’arcade. Mais vous vous en doutez surement, le panel joue un rôle très important car il est le support de vos joysticks et boutons. En effet, pour les non initié(e)s, le panel est la partie où se situent les boutons et les joysticks, et par conséquence l’endroit où reposent vos mains. Il peut être de différentes qualités et proposer une résistance variable. On trouve la plupart du temps deux types de panels sur le marché, les panels bois et les panels métalliques.

Mais alors quelles sont les différences entre un panel en bois et un panel métallique? La première réponse que l’on peut dire, c’est que visuellement l’un est plus qualitatif et résistant que l’autre. Effectivement la qualité de finition est bien supérieure sur un panel métallique car il est constitué d’une seule pièce de 2mm d’épaisseur qui est pliée. Alors qu’un panel en bois est constitué de plusieurs planches, souvent en médium pour réduire les coûts.

Un panel métallique offre plus de résistance car il est constitué d’acier. Sa résistance n’est plus à prouver, on utilise l’acier dans toutes les constructions qui demande une certaine solidité (tour Eiffel, building…). Hormis sa résistance, l’aspect métal donne une certain classe au produit final. Alors pourquoi certains constructeurs de bornes d’arcade utilisent des panels en bois? La réponse est toute simple, c’est une question de coût. Les bornes d’arcade avec un panel en bois coûtent moins cher à produire et le résultat visuel est souvent approximatif. L’assemblage entre 2 ou 3 pièces de bois peut présenter des irrégularités. De plus, sur des panels de type bois, les constructeurs ne peignent pas le bois car le résultat est tout simplement moche, disons le. Ils préfèrent plutôt sticker avec des décorations vinyles.

Là encore si vous n’êtes pas trop exigeant sur les détails, cela pourra convenir mais vous vous exposez à des bulles ou bien un sticker mal aplati sur les angles. Vous vous heurterez également à une usure prématurée du vinyle lors du frottement de vos mains, lors de parties endiablée sur Street Fighter. Et ce même si on vous garanti un vinyle anti-usure…

Vous l’aurez compris le panel métallique reste le meilleur choix même si celui-ci est plus cher à produire. Il est peint avec une peinture texturée puis sérigraphié pour toutes les inscriptions. C’est un savoir-faire que nous mettons en valeur chez Arcadeur. Nous ne proposons que des panels métalliques peints et sérigraphiés. En effet nous ne stickons jamais notre panel, car nous disposons du savoir-faire pour sérigraphier. Et le résultat est plutôt pas mal non?

Notre conseil, c’est donc d’éviter les panels en bois qui sont plus fragiles et d’aspect moins bien fini. Privilégiez les panels métalliques peints et sérigraphiés pour la résistance et la beauté liée au mariage du bois et du métal. Et évitez de préférence les panels stickés avec du vinyle (même anti-usure). Retrouvez toutes nos bornes d’arcade prémiums ici 😉

Quels boutons lumineux sur ma borne d’arcade?

Nous le répétons assez souvent mais une borne d’arcade sans boutons et joysticks de marques renommées est une hérésie. Effectivement, sur une borne d’arcade le joystick et les boutons constituent 80% du plaisir pris lors de la session de jeu. Pourquoi, me direz-vous? Tout simplement parce que la réactivité est un point essentiel dans le jeu vidéo. Et encore plus dans les jeux d’arcade qui demandent d’importants réflexes. Et les 20% restants? Je dirai que le système qui fait tourner les jeux joue un rôle important dans la fluidité de la partie. Couplez ces deux caractéristiques et vous obtenez une bonne borne d’arcade comme chez nous, ici 😉 . Ou bien une mauvaise borne d’arcade comme chez eux, ici… (non je plaisante, on n’est pas comme ça chez Arcadeur).

Joystick borne d'arcade

Mais alors quels boutons et joysticks choisir? Nous conseillons, et nous mettons en avant la plupart du temps la marque Sanwa car c’est effectivement la référence Japonaise en la matière. Chez Arcadeur, les boutons et joysticks Sanwa sont directement importés du Japon mais il nous arrive parfois de répondre à des demandes spéciales. Ces demandes concernent les personnalisations, qui concernent souvent la mise en place de boutons lumineux.

Soyons clairs, les boutons lumineux Sanwa n’existent pas! On vous propose des boutons lumineux Sanwa? Ce n’est pas possible…Hormis vulgaire copie chinoise. Une solution proposée par beaucoup de constructeurs consiste à mettre en place des boutons transparents de marque Sanwa et de coller des bandes led sous le panel. Méthode très artisanale où le risque de panne peut être important suivant la qualité de la bande led utilisée. De plus le rétro-éclairage par bandes led collées sous le panel est non uniforme et l’option est proposée à un tarif exorbitant au vu du matériel utilisé.

Chez Arcadeur, nous préférons utiliser une méthode plus onéreuse mais beaucoup plus professionnelle. Nous utilisons le principal concurrent Japonais de Sanwa qui se nomme Seimitsu. C’est également une pointure dans le domaine de l’arcade et ultra reconnu dans le domaine du Shoot them up (garantie 1 millions de clics). Pourquoi utiliser du Seimitsu ? Tout simplement car c’est la seule marque reconnue et de qualité qui propose des boutons lumineux avec une LED intégrée dans chaque bouton. Ils garantissent un éclairage uniforme et surtout une fiabilité liée à la marque qui possède un process de contrôle qualité performant.

Pour finir, nous parlerons des joysticks lumineux. Là encore, les joysticks lumineux Sanwa ou Seimitsu n’existent tout simplement pas. Seules les marques chinoises proposent des joysticks lumineux de très basse qualité que nous vous déconseillons fortement. C’est la raison pour laquelle nous ne proposons pas de joysticks lumineux… Pour le Joystick, nous restons sur la marque Sanwa car elle convient mieux à tout type de jeux. En effet l’allonge du joystick est plus longue, et convient parfaitement aux jeux de combat et d’action. Tandis qu’un joystick Seimitsu dispose d’une allonge plus courte qui convient idéalement aux shoot them up, le domaine de prédilection de Seimitsu. Les bornes d’arcade Arcadeur étant des bornes multi-jeux nous privilégions des joysticks Sanwa. N’hésitez pas à visiter notre page concernant nos bornes d’arcade ici.

Tortues Ninja – Shredder’s revenge – Retour du jeu d’arcade

Souvenez-vous, début des années 90 débarque dans nos salles de jeux d’arcade, l’adaptation d’un célèbre dessin animé. Il s’agit du dessin animé dont tous les enfants de l’époque parlent pendant la récré. Oui, je vous vois sourire et penser à nouveau au magnifique sweat violet que vous portiez fièrement dans la cours d’école. De cette époque, vous vous souvenez surement du jeu de plateforme sur votre Nintendo NES. Mais est-ce que vous vous souvenez du beat them up de Konami? Le célèbre Turtles in time en 1991 est encore gravé dans nos mémoires. Réjouissez-vous DotEmu qui a récemment sorti le superbe Street Of Rage 4, va nous proposer un nouvel épisode des Tortues Ninja intitulé Shredder’s Revenge.

Aucune date n’a encore été annoncée, mais un teaser que vous pouvez retrouver ici annonce la couleur. Retour aux sources pour le style graphique des tortues qui se rapproche de l’animé, que nous avons connu au début des années 90. Aucun doute, les développeurs et l’éditeur ont voulu faire plaisir aux nostalgiques. En effet on pourra remarquer que le style 2D a été conservé avec des personnages et des décors en pixel art.

Vous l’aurez compris on se retrouve donc dans un jeu de type Beat them up qui rend hommage à son ancêtre sorti en 91 sur borne d’arcade. Pour ceux qui se le demande, le jeu a connu le top de sa gloire dans sa version Super Nintendo qui est encore considérée comme le meilleur beat them up sur la console de Nintendo. On ne connait pas encore grand chose à propos de l’histoire, mais gageons que Shredder sera de retour pour reprendre la main sur la ville à l’aide du Foot Clan. Pourrons-nous jouer le personnage d’April O’neill et de Splinter dans cette version? Ou bien devrons nous encore une fois les sauver…

Quoiqu’il en soit le jeu s’annonce génial avec des animations recherchées et parfois drôles. Sans parler d’une introduction qui reprend celle du dessin animé des années 90. Remise au goût du jour, l’introduction propose un dynamisme actuel ou chaque scène est reconnaissable vis à vis de l’original. L’équipe d’Arcadeur attend ce jeu avec impatience et l’installera sans nul doute sur sa borne d’arcade via Steam. En effet, il n’y a pas meilleur sensation que de jouer à un beat them up sur une borne d’arcade, la sensation du stick arcade ne sera jamais remplacé par une manette. Et si vous voulez pousser votre passion des tortues ninja vous pouvez nous demander une personnalisation ici 😉

Les baby-foot extérieurs Petiot débarquent chez Arcadeur

Découvrez la nouvelle gamme de baby-foot extérieur 100% français Petiot 4 joueurs.
Cette gamme prévue pour les vérandas et les jardins résistent à toutes les intempéries.
Ce modèle est décliné en 3 coloris : blanc, imitation bois ou gris.

Nouveaux modèles de bornes d’arcade

Nous avons une fois de plus renouvelé notre collaboration avec l’artiste illustrateur Tougui pour vous proposer de nouveaux modèles de borne d’arcade. Ce ne sont pas moins de cinq nouvelles illustrations originales que vous allez pouvoir retrouver dans notre catalogue. Pour ces nouveaux thèmes nous avons cherché à varier les thématiques pour couvrir les différentes envies des utilisateurs. Ainsi nous pouvons retrouver des thèmes allant du super héros à l’horreur en passant par l’aventure et la science fiction. Nous avons également tenu à vous proposer un design totalement dédié au style de l’artiste Tougui.

La borne d’arcade Dangerous Quest est un hommage non dissimulé à deux monuments du cinéma ainsi qu’un clin d’oeil à un célèbre jeu vidéo des années 80. Effectivement l’ombre d’Indiana Jones et de Jurassic Park plane sur cette borne destinée aux aventuriers en herbe. Et si votre mémoire ne vous joue pas des tours, cette borne d’arcade évoque le célèbre jeu d’aventure Rick Dangerous.

Si vous êtes plus sensible à une thématique science fiction, imaginez une borne qui serait le mix entre la Guerre des mondes, Mars Attack et Futurama. Vous obtenez la borne d’arcade Alien Attack. Soucoupes volantes, aliens et robots métalliques nous envahissent, pour nous détruire.

La science fiction n’est pas votre tasse de thé? Vous êtes un adepte des frissons et de l’horreur. Vous succomberez alors au thème Monsters, avec ses couleurs flashy et ses monstres iconiques. Véritable ode aux films d’horreurs des années 60, cette borne d’arcade saura apporter une touche de pop culture à votre décoration.

Une ambiance pop art ça vous tente? La borne d’arcade Tougui rassemble tous les personnages emblématiques de l’artiste pour une ambiance très cartoon et décalée.

Si vous êtes un fan de comics, la borne d’arcade originale Spider, rend hommage au célèbre héro qui tisse des toiles. Un côté coloré et un côté sombre pour des ambiances pop ou sobre.

Tous ces nouveaux modèles sont des créations originales que vous ne trouverez nulle part ailleurs. Elles ont été créées spécialement pour Arcadeur. Retrouvez les sur notre catalogue en ligne.

Game and Watch, le retour du Retrogaming et de l’objet de collection Nintendo

Dans les années 80 un petit objet atypique fait fureur au Japon. Il permet pendant les trajets du quotidien de jouer à un petit jeu vidéo, tout en étant sur de ne pas rater son bus grâce à son horloge intégrée. Je veux bien sur parler des mini consoles portables Game And Watch. Parmi les plus célèbres d’entre eux (les Game and Watch) on pourra noter le célébrissime Donkey Kong qui reprend le titre sorti sur borne d’arcade au début des années 80.

Bien que ces objets soient de simples jeux de scoring, ils collent parfaitement à l’univers et à l’ambiance des salles de jeux d’arcade où le but était de mettre son nom au sommet des highscores. Ils sont également de superbes objets, extrêmement bien finis et aux lignes intemporelles. Preuve en est, la Ninteno DS reprendra le design du double écran à clapet 25 ans plus tard.

Fort de son succès et de l’attachement des joueurs à cet objet mythique, Nintendo a décidé en ce mois de novembre de ressortir à l’occasion des 35 ans de Mario, un nouveau game and watch. Le thème de celui-ci n’est autre que super Mario Bros. Nous avons droit aux deux premiers jeux Mario sortis sur NES ainsi qu’au jeu Ball Game And Watch version Mario.

Comme vous pouvez le constater l’objet dispose d’une finition de qualité ainsi qu’une attention toute particulière de Nintendo pour les finitions. Les matières et les boutons sont les mêmes qu’à l’époque. Seul l’écran change, avec un très bel écran LCD ainsi qu’une vraie croix directionnelle.

Le packaging quant à lui est sublime. Il respecte dans les moindres détails les anciens packages des précédents Game and Watch. On notera un ingénieux système de superposition entre la boite en carton et la crystal case. Effectivement, sur la boite en plastique nous avons un marquage super mario bros qui se superpose à la boite et donne l’identité de super mario bros au Game and Watch. Si on retire la boite plastique, l’identité du Game And Watch change et se transforme en Ball. Nous avons même droit à un petit remerciement sur la tranche de la boite, lors de l’ouverture. Du détails sympa à la Nintendo pour remercier ses fans.

Au final que penser de ce produit? Si vous êtes un nostalgique du jeu video et que vous avez possédé des Game And Watch dans votre jeunesse, alors oui, cet objet est fait pour vous. Sans nul doute. Si c’est la première fois que vous entendez parler de Game And Watch, alors cet objet est idéal pour découvrir cet univers. Vous aurez l’occasion de découvrir les deux premiers épisodes de Super Mario Bros version NES, et vous pourrez gouter à l’essence même d’un Game And Watch avec Ball. Et puis sans oublier, la magnifique horloge animée qui donne son nom à l’objet. Seule ombre au tableau, il manque une cale pour pouvoir faire tenir l’objet debout pour profiter de l’horloge sur son étagère ou bureau. Pour une quarantaine d’euros, foncez.